La police (sur)veille : caméras fixes et mobiles

La police des Collines dispose d'une «caméra embarquée» depuis quelques jours. Ce dispositif est placé dans un véhicule banalisé; il permet d'effectuer des surveillances ciblées, mais également de prendre sur le fait les auteurs de certaines infractions. Au-delà de cette caméra forcément très mobile, la police des Collines utilise évidemment toujours son «radar» afin de contrôler la vitesse en divers points de la zone, et particulièrement là où des accidents graves se produisent régulièrement. La police peut aussi «objectiver» (et sévir le cas échéant) le sentiment éprouvé par des riverains, dans certaines rues.

En 2007, la section «roulage» de la Police des Collines a rédigé quelque 6000 procès-verbaux pour des excès de vitesse! Pour trois cents de ces PV, il y a eu une déchéance du permis de conduire.

Des contrôles sont d'ailleurs encore prévus ce jeudi 17 janvier à Flobecq (La Houppe), Anvaing (chaussée de Renaix), Ellezelles (rue de Renaix), Wattripont (chaussée de Tournai), Frasnes (rue du Ramponneau) et Arc-Ainières (route d'Anvaing). Mais les agents des Collines procèdent aussi à d'autres «séances de photographie» au-delà de ces plages programmées et rendues publiques.