Entre magie noire et blanche

Les Antoniades 08 ont pour thème « La source de Dana ». Une histoire imprégnée du monde celtique, à la frontière entre magie noire et blanche.

Audrey Ronlez

La magie noire contre la magie blanche... Un combat singulier en somme, qui remonte à la nuit des temps. Ce ne sera pas le cas à Flobecq ce vendredi pour le spectacle de rue tant attendu des Flobecquois et de leurs voisins. Le village sera le théâtre d'une grande fête unique organisée par la déesse Dana en l'honneur de ses habitants. La magie noire ne sera pas, cette fois, opposée à la magie blanche, mais bien mélangée dans un dosage aussi subtil que mystérieux.

Les organisateurs du spectacle lèvent un coin du voile sur ce moment féerique. « Ce soir-là, la déesse Mère Dana reviendra de l'autre monde pour rejoindre la terre des frères de son peuple, au coeur du Pays des autres Collines. » C'est à bord d'un drakkar étrange et accompagnée de druides aussi sages que fous, que cette grande dame, venue d'ailleurs, a remonté à contre-temps et contre-courant les mers, les lacs, rivières, ruisseaux et marais de nos contrées. « Envoûtée par l'alchimie fusionnelle de la magie blanche des sages immaculés et de la magie noire de la profondeur des eaux, Mère Dana va filtrer une boisson d'éternelle jouvence dans un chaudron aux pouvoirs euphorisants. Mais, cette potion ne pourra être consommée qu'en présence de Saint-Antoine, « l'autre » druide... » Pour marquer le coup et son passage, la grande déesse sacrifiera par le feu le cochon, animal sacré, paré de nombreux pouvoirs, que les Celtes nomment sanglier. « De ce sacrifice, resteront les cendres qui féconderont l'écume de la source pour donner naissance à la prospérité, fertilité pour tout un peuple et pour toutes les contrées des Collines. »

Ce spectacle unique ravira petits et grands pour que chacun retourne dans sa chaumière les yeux remplis d'étoiles.

Créé spécialement pour l'occasion, « La source de Dana » mettra en scène de nombreuses compagnies de théâtre de rue, tantôt régionales, tantôt internationales. Une collaboration détonante mêlant sons, lumières et prouesses acrobatiques. Le tout mené habilement par la compagnie française Malabar, architecte des Songes réputée. Malabar, c'est le rêve en voyage. Malabar attire les foules dans ses nuits magnétiques... Alors, vous aussi laissez-vous tenter et rejoignez la place de Flobecq ce vendredi 18 janvier dès 20h.

068 54 29 02.