Estaimpuis: elle utilise l’argent de sa belle-mère

Au préjudice de sa belle-mère, une dame effectue des virements bancaires sur son propre compte. Plus de 50 000 € sans compter les retraits !

L.W.

De 2016 à 2019, Françoise (nom d’emprunt) a la gestion des comptes de sa belle-mère, Annick (nom d’emprunt), placée en maison de repos. "Vous obtenez des sommes d’argent et les utilisez à des fins personnelles", précise la présidente. "Elle le savait", a répété à plusieurs reprises la prévenue âgée de 61 ans. "Elle me disait que si j’avais besoin, je pouvais me servir et je lui disais quand je prenais de l’argent". Le procureur du roi n’a pas eu le temps de sortir sa calculette, mais plus de 50 000 euros ont été dérobés sans tenir compte des retraits. "Madame a abusé de la faiblesse de sa belle-mère avec la circonstance aggravante que c’était une personne vulnérable. Elle s’est adjoint quasiment un salaire mensuel pour la gestion financière de la victime".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...