Bee Wapi : de jeunes apiculteurs estaimpuisiennes à la recherche de ruches

Après avoir perdu leurs premières ruches en raison du frelon asiatique et de la météo de l’été dernier, trois jeunes apiculteurs ont décidé de s’unir en créant « Bee Wapi ».

P.Den
 Après de belles aventures partagées au sein de l’unité scoute du Mont-à-Leux (Mouscron), les trois amis se sont retrouvés autour de leur passion pour les abeilles et l’apiculture.
Après de belles aventures partagées au sein de l’unité scoute du Mont-à-Leux (Mouscron), les trois amis se sont retrouvés autour de leur passion pour les abeilles et l’apiculture. ©eda

Malgré les difficultés, et la perte de leurs premières ruches, Steve Dedeurwaerder, Alexandre Castelain et Alice Loiseau n’ont pas laissé tomber leur passion pour l’apiculture. "J’ai perdu ma première ruche il y a deux ans suite à la présence de frelons asiatiques à proximité et qui ont rapidement fait le ménage" , explique Steve. Pour Alexandre et sa compagne Alice, c’est la météo pluvieuse de l’été dernier qui a eu raison de leur ruche. "Il a beaucoup plu, et lorsqu’il pleut, les abeilles ne sortent pas pour se nourrir et butiner… Elles n’ont pas pu se développer suffisamment, amenant à une forte mortalité, et se sont retrouvées trop peu nombreuses pour former ces grappes d’abeilles nécessaires face au froid de l’hiver."