La zone de police du Val de l’Escaut dresse son bilan 2021 : la criminalité s’est aussi déconfinée…

Le commissaire-divisionnaire de la zone de police du Val de l’Escaut, Dominique Debrauwere, a dressé le bilan des opérations et interventions de ses équipes en 2021.

P.D.
La zone de police du Val de l’Escaut dresse son bilan 2021 : la criminalité s’est aussi déconfinée…
Dominique Debrauwere a été reconduit dans son mandat de commissaire-divisionnaire. Il pourra ainsi mener le projet d’extension du commissariat à son terme, d’ici 2023-2024. ©- eda

À nouveau l'année 2021, covid oblige, aura impacté et modifié le travail des services de police. Notamment au sein de la zone de police du Val de l'Escaut (Estaimpuis, Pecq, Celles, Mont-de-l'Enclus). Le commissaire-divisionnaire a dressé le bilan des activités de ses équipes durant l'année écoulée. "Tout comme l'année antérieure, notre zone de police n'a eu de cesse d'assurer l'ensemble de ses fonctionnalités de base tout en restant un acteur engagé dans la gestion de cette crise sans précédent", résume Dominique Debrauwere avant d'évoquer les chiffres clés des interventions en 2021. "Au total, nous avons dressé 5 722 procès-verbaux. Cela reste davantage qu'en 2019 où nous étions à 5 448 PV, mais moins qu'en 2020 avec 5 922 PV, notamment liés aux infractions Covid." Les 24 policiers du service en question ont réalisé 3 054 interventions.