Balcaen remercié à Estaimpuis, Mévis le remplace

La valse des coaches s’est poursuivie jeudi avec le remplacement de Rudy Balcaenpar Stéphane Mévis, tout juste débarqué de Brunehaut!

Yvon VANDOORNE

Cela n'aura pas traîné! Dans le petit monde du basket régional, personne ne doutait que «le Stéph» allait rapidement se recaser après avoir démissionné du BB Brunehaut. Ce que l'on attendait moins, par contre, c'est qu'il atterrisse aussi vite au Domaine de Bourgogne pour y prendre la place de Rudy Balcaen, pour qui il ressent un profond respect. Pourtant, en coulisses, le président estaimpuisien Ludovic Guyot avait sondé l'ex-coach du BBB dès sa décision actée. «Je n'ai pas peur de le dire, cela fait plusieurs semaines que la cohabitation entre Rudy et notre équipe fanion se détériore, et j'avais donc tâté le terrain à tout hasard, dans un premier temps, auprès de Stéphane, qui ne tenait pas à jouer ce tour-là à son confrère. C'est naturellement très difficile de nous séparer de Rudy, grâce à qui nous avons vécu une année exceptionnelle la saison dernière, couronnée par une coupe en U21, une deuxième place inespérée en P2, et presque une montée en P1! Je ne lui reproche rien. Et je précise que depuis ma prise de fonction voici maintenant près de six ans, je n'ai jamais agi de la sorte. De plus, nous nous sommes tous attachés à Rudy qui n'est pas qu'un formidable coach, puisque c'est aussi un super gars. Mais mon comité et moi avons longuement analysé la situation et en sommes arrivés à cette triste décision. Les dernières défaites contre Dottignies puis surtout à Blaton, où la lanterne rouge nous a mis 30 points dans la vue, ont fini de nous convaincre qu'il fallait agir, même si ce n'était vraiment pas de gaieté de cœur.»