Un projet immobilier du centre d'Enghien évolue, mais ne séduit pas encore

Avec la crise énergétique, la Commune d’Enghien adapte le projet de rénovation du 43A de la rue de Bruxelles, ce qui ne séduit toujours pas l’opposition.

La Rédaction de L'Avenir
 Le gaz était initialement la solution la plus économique. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.
Le gaz était initialement la solution la plus économique. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. ©ÉdA

Lors du conseil communal d’Enghien, ce jeudi, le dossier de l’immeuble situé au 43A de la rue de Bruxelles était à l’ordre du jour. Pour rappel, la Ville s’est portée acquéreuse de ce bâtiment pour plusieurs raisons. Tout d’abord pour y installer un incubateur commercial et des appartements. Ensuite, car il est possible d’accéder par ce bâtiment au dernier vestige encore debout des anciens remparts de la ville. Le point sur lequel devaient se prononcer les conseillers communaux était de réduire le nombre de lots dont est composé ce marché public et d’adopter le second lot regroupant le gros œuvre fermé, les parachèvements intérieurs, les techniques spéciales et l’électricité.