Le courant passe mal entre le bourgmerstre d'Enghien et l'intercommunale Ideta

En attendant un changement de gestionnaire, les bornes de recharge gérées par Ideta ont été désactivées, ce qui énerve Olivier Saint-Amand.

Le courant passe mal entre le bourgmerstre d'Enghien et l'intercommunale Ideta
Les bornes de recharges pour véhicules électriques enghiennois ont été temporairement désactivées, ce qui fâche le bourgmestre. ©ÉdA
Pierre Lagneaux

Le collège communal a proposé au conseil communal d'adhérer au marché public, ayant pour objet l'acquisition de bornes de recharge pour véhicules électriques, de matériels, d'accessoires et de services, organisé par la province du Hainaut et d'adopter la convention de participation s'y rapportant. «Nous ne serons pas pieds et poings liés par ce marché public, indique le bourgmestre Écolo Olivier Saint-Amand. Nous garderons toute notre autonomie, mais les centrales de marché sont souvent intéressantes.»