Un regard sur l’ère «post-Covid» de nos sentiers

Ne se passe pas une semaine sans que la problématique des sentiers soit abordée dans nos colonnes.

PASCAL LEPOUTTE
Un regard sur l’ère «post-Covid» de nos sentiers
Le Sentier Saint-Nicolas à Oeudeghien, un bel exemple de réhabilitation. Les élèves de 6e primaire de l’école communale vous invitent à le (re)découvrir le 27 juin.

«Les conditions sanitaires ont modifié les habitudes de loisirs et de tourisme, rappelle l'Ellezellois Michel Richart, de l'ASBL "Les Sentiers du Vert Savoir": les sentiers ont constitué un espace de liberté insoupçonné, un exutoire aux mesures de restriction. Ce regain d'intérêt pour les sorties de proximité en plein air a provoqué un afflux de marcheurs et de vététistes. Certains bois hyperfréquentés offrent aujourd'hui les stigmates d'un dédale de sentiers (NDLR: à Frasnes, notamment). La surfréquentation aurait été, dit-on, source de désagréments pour des riverains à l'exemple du Sentier de l'Étrange, véritable aspirateur à touristes du dimanche, dont l'accès a été interdit à deux reprises…»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...