La ministre de la Culture, Bénédicte Linard, s’est rendue à Ellezelles

À l’initiative de l’échevin ellezellois François Otten et de la frasnoise Marie-Colline Leroy, députée fédérale en charge du statut culturel en Affaires Sociales, la ministre de la Culture, Bénédicte Linard, s’est rendue à Ellezelles ce samedi et a parcouru la «Balade aux artistes» afin de rencontrer le Centre Culturel du Pays des Collines.

La ministre de la Culture, Bénédicte Linard, s’est rendue à Ellezelles
Bénédicte Linard était à Ellezelles. ©ÉdA

C’est en compagnie de la directrice, Axelle Risselin, directrice du Centre Culturel, qu’ils ont effectué le parcours.

Pour rappel, cette balade de quatre kilomètres, accessible à tous, débute à la Maison du Pays des Collines à Ellezelles et emmène les visiteurs sur les petits chemins de campagne de l’entité. Un plan et un livret comprenant différentes informations sur les artistes sont disponibles au point de départ. Ensuite, des QR codes transmettent différentes informations, par exemple sous forme de contes, sur les œuvres et permettent également de découvrir différentes disciplines d’arts vivants. Elle est gratuite et,se clôture le 11 avril

« Les centres culturels, a notamment dit la ministre, sont, avec les bibliothèques, les maisons de jeunes ou les centres d'expression et de créativité, les premiers lieux de rencontre entre la culture et les citoyens sur le plan local. Il est ici au service de plusieurs communes du Pays des collines et propose une belle dynamique pluri-communale afin de créer une cohésion entre les habitants d'un même territoire, et de permettre à un maximum de citoyens d'exercer leurs droits culturels »

La ministre a rajouté «Les 118 centres culturels de la FWB jouent un rôle fondamental pour faciliter l'accès à la culture pour le plus grand nombre. J'ai d'ailleurs souhaité renforcer le soutien financier aux CC. En plus des subventions habituelles, nous avons récemment accordé un montant supplémentaire de 2,8 millions d'euros de manière à tendre vers le plein financement des centres culturels dès 2021.

Ce refinancement représente une bouffée d’oxygène extrêmement importante pour les centres culturels qui joueront un rôle crucial dans le redéploiement de la culture dès qu’elle sera possible pour les secteurs encore à l’arrêt, que ce soit en matière de diffusion des spectacles ainsi qu’en matière d’emploi artistique et culturel.»