Jean-Jean du ballon : cortège international

Le lundi de Pentecôte est réservé à «Jean-Jean du ballon» à Ellezelles. Le cortège parcourt la commune en fêtant un quartier en particulier.

N.C.
Jean-Jean du ballon : cortège international
HP1405ATHEllezelles Jean-Jean ©Naturels Jean-Jean

Bruno Verset, secrétaire des «Naturels Jean-Jean» (association qui organise actuellement les festivités) rapporte les origines de la ducasse. «La ducasse Jean-Jean a lieu le lundi de la Pentecôte depuis la nuit des temps. L'origine des festivités se situerait vers 1880. Après l'atterrissage forcé de deux aéronautes dans le hameau du «Camp du mont» devenu Guinaumont. À cette époque-là la stupeur des habitants de ce petit coin fut telle qu'ils décidèrent de commémorer l'événement en élevant au-dessus d'un feu de paille une manne en osier dans laquelle aurait pris place le «petit Jean», mayeur du quartier. Aujourd'hui c'est Ernest Desoubry, mieux connu sous le nom de «Pipo», notre président, qui prend place dans la nacelle en fin d'après-midi après le rondeau final.»

Un cortège international

Petit à petit cette fête de quartier est devenue la fête de toute une commune, soutenue par les «paysans» et puis aussi par les commerçants. La fête de «Jean-Jean» a donné naissance à un cortège formé par les fanfares locales, régionales et même, aujourd'hui, internationales. Bruno Verset explique les principes de l'organisation. «Nous voulons garder un cortège essentiellement musical. Les associations du village et des alentours ont priorité. C'est l'occasion de faire connaître notre folklore aux visiteurs qui parfois viennent de loin. L'ouverture vers l'étranger nous amène un autre public. Nous faisons appel à des imprésarios pour accueillir des groupes, venus d'un peu partout dans le monde. Ce sont des groupes professionnels. Ils apportent de la couleur, des rythmes inconnus chez nous.»

Du neuf pour les géants

Jean-Jean et son épouse Jeannette sont accompagnés par les Jeannots, leurs enfants. Tous les ans, un autre géant de la région est invité. Cette année, c’est au tour de l’Avocat de Papignies d’accompagner le cortège.

Un autre fait d'importance est soulevé par Bruno Verset. «Notre couple de paysans a de nouvelles têtes! Christian Pieman, artiste bien connu d'Ellezelles, nous a redessiné et fabriqué, sur base d'anciennes photos, de toutes nouvelles têtes pour nos deux géants. Les paniers quant à eux ont été entièrement restaurés par deux artisans vanniers de Lessines. Pour notre 70e cortège, nos «mascottes» seront parées de neuf. Elles sont accompagnées par les Jeannots, leurs enfants. Les Jeannots sont les jeunes du patro d'Ellezelles. Bien souvent, plus tard, ils reprennent la relève et entrent parfois dans le comité. Une aubaine!»

Le cortège «Jean-Jean du ballon» aura lieu le 16 mai à partir de 14 h. Les groupes se rassembleront au quartier Guinaumont à partir de 13 h 30.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...