Donnez-nous des jardins...

« Les parcs et jardins s'exposent », un titre évocateur pour la nouvelle publication de la « Maison du Tourisme de Wallonie picarde ».

Vincent Dubois

L'initiative est intéressante même si elle n'est pas vraiment originale. Elle a au moins le mérite d'exister et caresse l'ambition de se développer. Elle prend très concrètement la forme d'un dépliant, publié et distribué à 43 000 exemplaires, par la Maison du Tourisme de Wallonie picarde, dans lequel sont repris 23 événements tournant autour de la thématique du jardin et ce, sur 9 sites dont la renommée n'est plus à faire : le parc d'Enghien, la Feuillerie de Celles, les châteaux d'Attre et de Beloeil, les jardins de la Grange à Ellezelles, Notre-Dame à la rose, la foire des jardins d'Ath, la Naïade et Paradisio.

Au-delà de la publication (rédigée dans les deux langues), c'est un réseau thématique qu'entendent construire les promoteurs de cette initiative. Dans le but de créer, auprès des visiteurs, l'envie d'aller découvrir les différents événements proposés. Lesquelles concernent non seulement des visites guidées des parcs et jardins, mais aussi des bourses aux plantes, des expositions thématiques et des conseils pour embellir ses propres espaces verts.

Les oubliés

On l'écrit et on le répète, l'initiative, boostée - ou justifiée, diront les mauvaises langues - par les subsides du Commissariat général au Tourisme de la Région wallonne, a le mérite d'exister. Mais, force est de constater qu'elle se veut relativement décevante sur le plan du contenu. Certes, nul ne peut prétendre à l'exhaustivité en ce domaine mais il nous semble que la liste proposée comprend des absents de taille. Ainsi, par exemple, pourquoi ignorer les floralies tournaisiennes alors que l'on y retrouve la foire des jardins d'Ath (il est vrai que le premier événement est gratuit alors que le second ne l'est pas) ?

De même, le document ne reprend pas une ligne sur les pépinières de Lesdain qui constituent tout de même un must dans notre belle « Wallonie picarde ».

Il suffit de jeter un oeil sur le site d'une autre initiative pour se rendre compte à quel point notre province est riche en ce domaine.

Il s'agit de celui de l'ASBL « Jardins ouverts de Belgique » (www.jardinsouverts.be) qui, depuis plusieurs années déjà, poursuit une démarche similaire à celle nouvellement initiée par la Maison du Tourisme de Wallonie picarde, mais à l'échelle de notre pays et déclinée par province.

On y retrouve d'ailleurs certains opérateurs cités dans le dépliant de la Maison du tourisme mais aussi un nombre appréciable de jardins privés.

Le dépliant de la Maison du tourisme est disponible sur les différents sites concernés.