Amaury Leroy (Bas-Warneton) ou la passion des abeilles

Il n’est pas né dans une famille d’apiculteurs et a appris en autodidacte. Avec le miel, Amaury Leroy s’est lancé dans des préparations appréciées.

Marie-France Philippo
 Amaury Leroy aime découvrir par lui-même: il se documente et fait des essais. Et les clients approuvent!
Amaury Leroy aime découvrir par lui-même: il se documente et fait des essais. Et les clients approuvent! ©ÉdA

En avril 2020, Amaury Leroy s’est lancé dans l’aventure de la production de miel. "Mon père m’a transmis la passion de la nature et du jardin. Je l’ai toujours assisté avec plaisir. Quand j’ai acheté ma maison, avec un grand terrain, dans le Bas Chemin, j’ai observé des abeilles sur les fleurs et je me suis intéressé à l’apiculture. J’ai commencé par acheter trois ruches. Je me suis pas mal documenté dans des livres et sur internet. Le résultat est à la hauteur de mes espérances. Actuellement, je possède 22 ruches, 25 ruchettes (élevages d’essaim) et 20 nucléis (mini-colonie pour la création de reines). Quelques ruches sont à la maison et d’autres sont à Ypres, dans une prairie de 3 000 m². En 2021, j’ai récolté environ 80 kg de miel et 300 kg en 2022 !"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...