Un professeur trop proche de ses élèves à Comines?

Un professeur est poursuivi pour des faits de harcèlement et d’attentat à la pudeur. Il aurait entretenu des relations trop étroites avec ses élèves.

/ /
 Le professeur, qui conteste les faits, risque une peine de deux ans de prison.
Le professeur, qui conteste les faits, risque une peine de deux ans de prison. ©ÉdA – 30474494700 

Éric (prénom d’emprunt) était professeur depuis plus de 15 ans dans un établissement scolaire de Comines, où il dispensait des cours d’éducation physique et de sciences. Il exerçait également une activité de coach de volley-ball en club, en parallèle de son activité d’enseignant.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...