Les cérémonies de l'Armistice sur trois jours à Comines-Warneton

Le 1er novembre marque traditionnellement le début des cérémonies de l’armistice. L’Entente Patriotique, chère à François Maekelberghe, avait programmé deux moments forts : l’un au cimetière et le deuxième à la stèle Paul Rose.

M-F.Ph.
 Lors de ces cérémonies, il est important que les enfants soient présents pour le devoir de mémoire.
Lors de ces cérémonies, il est important que les enfants soient présents pour le devoir de mémoire. ©ÉdA

Lors des discours, l’échevin Didier Soete a affirmé que "Comines-Warneton est et restera à tout jamais une ville d’accueil où le service à l’autre est primordial, où l’accueil des démunis est pris en charge et où les réfugiés politiques et de guerre ont droit de cité et de résidence".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.