Face à des factures d’énergie exorbitantes: la Cominoise Gaëtane Boutez n’a pas le choix, elle doit fermer ses trois cafés !

Gérante de trois établissements Horeca dans l’entité, Gaëtane Boutez dit ne pas avoir le choix : elle doit cesser ses activités, en raison des factures d’énergie exorbitantes.

M-F.Ph.
 Malgré trois établissements qui marchent très bien, Gaëtane n’arrive plus à payer les factures énergétiques.
Malgré trois établissements qui marchent très bien, Gaëtane n’arrive plus à payer les factures énergétiques. ©ÉdA

Gaëtane Boutez et son mari Frédéric De Priester exploitent un café à Warneton et deux cafés avec salle à Comines. En effet, en avril 2019, ils avaient repris "L’hôtel de ville" à Warneton, puis le "Vintage 66" où ils habitent et, en avril 2022, le Café du centre à Comines. Courageusement, ils avaient survécu et même entrepris lors de la crise sanitaire !

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.