Un Cominois décède après une chute à vélo

Nous avons appris avec peine le décès accidentel de Luc Finet, ce vendredi 23 septembre. Il était âgé de 61 ans.

M-F.Ph.
 En 2018, nous avions rencontré Luc Finet, fier de présenter son travail: deux tomes d’analyse sur la bataille du Chemin des Dames.
En 2018, nous avions rencontré Luc Finet, fier de présenter son travail: deux tomes d’analyse sur la bataille du Chemin des Dames. ©ÉdA

Grand amateur de cyclotourisme, il était parti effectuer sa randonnée quotidienne du côté d’Ypres quand un accident lui est arrivé sur le retour, à hauteur de Zillebeke. "Il a été trouvé dans un fossé vers 18h, précise sa fille Lucie. Les services de secours n’ont rien pu faire parce qu’il avait subi le coup du lapin. Il est sans doute mort directement. Selon l’expert descendu sur place, il a raté un virage, longé le bord du fossé avant d’y tomber. C’était un vrai passionné de vélo. Il avait déjà fait le Paris-Roubaix et s’entraînait pour escalader le Mont Ventoux."

Cominois de souche, il était entré dès la fin de ses études à la gendarmerie avant d’intégrer la police. Il était inspecteur principal pour la zone de Mouscron jusqu’à sa retraite le 1er avril 2019.

L’homme était aussi un passionné de la guerre 14-18. En 2005, suite à la lecture d’un livre de Pierre Miquel sur la bataille du Chemin des Dames, il se met à réaliser durant dix ans des recherches approfondies sur ces affrontements violents trop souvent oubliés par les historiens. En 2018, il en tire une œuvre de 1000 pages, qu’il publie en deux tomes ! Il avait repris la plume pour écrire un roman.

Luc Finet était marié à Catherine Platteeuw, avec qui il avait eu deux filles: Lucie et Céline. Il avait trois petits-enfants.

Nous présentons à la famille et à ses amis nos plus sincères condoléances. Ses funérailles se dérouleront le mercredi 28 septembre, à 10h, dans la salle de cérémonie des pompes funèbres Dekimpe.