Comines-Warneton : "L'eau de la Lys appartient à tout le monde"

Alors que, le ballet des citernes, souvent flamandes, se poursuit près des écluses, l’heure est à la réflexion globale sur l’eau, cet or bleu.

Marie-France PHILIPPO
 Le ballet des citernes est permanent près des écluses. Un coût élevé pour une efficacité toute relative.
Le ballet des citernes est permanent près des écluses. Un coût élevé pour une efficacité toute relative. ©ÉdA

Les jours passent et la pluie ne tombe toujours pas, mettant à mal les cultures; ce qui inquiète José Ryckebosch, président inamovible de la section locale FWA."Nous avons envoyé aux agriculteurs des formulaires de constat de dégâts aux cultures. Les membres des commissions agricoles feront le tour des parcelles le jeudi 18 août. Notre objectif est une intervention dans les aides et une diminution fiscale. Pour ce qui est d’une indemnisation, il faudrait être déclaré en ‘calamités’".