Le Collège de la Lys à Comines et la pénurie de main-d'oeuvre qualifiée

En ouverture de ses « portes ouvertes », le Collège de la Lys a organisé une soirée dédiée aux forces vives économiques de la région, sous l’intitulé « Nos entreprises de deux mains ». Une activité qui était menée en partenariat avec la Ville, l’ADL et le projet Amarrages.

M-F. Ph.
 En soudure, les explications ont été données par le chef d’atelier Sébastien Houvenaghel. À l’avant-plan, des bancs-tables plutôt astucieux!
En soudure, les explications ont été données par le chef d’atelier Sébastien Houvenaghel. À l’avant-plan, des bancs-tables plutôt astucieux! ©ÉdA

Après un mot d’introduction par le directeur Ludovic Keirsbilck et la bourgmestre Alice Leeuwerck, le directeur adjoint Michaël Neyrinck a présenté les dispositifs mis en place par l’école pour pallier la pénurie de main-d’œuvre qualifiée qui touche tous les secteurs: " Nous voulons renforcer nos liens avec les entreprises locales afin de répondre à leurs besoins. Comment? Grâce à la mise en relation de nos diplômés et des entreprises, au renforcement de l’enseignement en alternance, à l’adaptation du contenu des cours à des nécessités spécifiques et à l’acquisition de matériel de pointe.