Pris pour un espion, le Cominois Théo Van Zon fuit l’Iran

Alors qu’il avait déjà parcouru 6 600 km et qu’il se trouvait en Iran, Théo Van Zon a été victime des pratiques militaires. Il a fui à Dubaï!

Marie-france Philippo

Le 27 juin, Théo Van Zon quittait son domicile de Bas-Warneton pour rejoindre à vélo Bangkok, en Thaïlande! Le 14 novembre dernier nous lui avons consacré une page alors qu’il était en Géorgie et qu’il avait parcouru 6 000 km en 135 jours.