«Les rats et la Lys, c’est nettement moins exotique»

D

N.J.
«Les rats et la Lys, c’est nettement moins exotique»
©Nathalie Simon avec Hélène, Mélissa et Isa.

eux mois après le Raid des Alizés, Hélène commence à descendre tout doucement de son petit nuage martiniquais. «Mais chaque fois que je revois une photo des Alizés qui passe sur Facebook, cela me fait quelque chose.»