La première messe de Jacques Delva

Ce dimanche, la messe à l’église Saint-Chrysole a revêtu un caractère particulier: c’était la première eucharistie célébrée par Jacques Delva.

Edouard DEBELDER
La première messe de Jacques Delva
Première messe de Jacques ©ÉdA – 3099124595

L’abbé Jacques Delva, ordonné le 28 juin, présidait ce dimanche sa messe de prémices, à savoir sa première eucharistie dominicale. Accompagnés de huit prêtres (séminaire de Lille et de Tournai, doyenné de Comines, diocèse de Tournai), le célébrant a pu partager ce moment fort devant une assemblée très nombreuse. Coïncidence, l’Évangile du jour commençait comme ceci: «En ce temps-là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent.»

Dans son homélie, Jacques Delva a précisé: «Revenir ici, c'est revenir dans ma région qui restera toujours dans mon cœur […] Je tenais à célébrer mes prémices à Comines pour vous dire: Merci»

Dans ce moment de partage, Jacques a raconté une anecdote personnelle: «Le 5 juillet 1970, il y a juste 45 ans, à la ducasse de Warneton, j'ai invité une jeune fille sur les autos tamponneuses. Cette jeune fille Françoise est devenue mon épouse ». C'est après le décès de celle-ci que Jacques a cheminé vers la prêtrise.

Un homme heureux

À la fin de la célébration, sa petite fille Loane (11 ans) indiquait: «Je suis habituée à venir à la messe. C'était une messe «normale». Par contre, je ne vois pas souvent mon grand-père parler devant les gens. J'aimerais bien qu'il célèbre l'an prochain, ma profession de foi. »

«Je suis fier de voir mon papa célébrer la messe, confiait pour sa part Yves, l'un des cinq enfants du prêtre. C'était une belle et simple célébration pendant laquelle nous avons vu qu'il était heureux.»

Lors du verre de l’amitié, Jacques a été surpris et ému de retrouver de nombreuses personnes de Comines et d’ailleurs, comme son compagnon de chambre (venant de La Louvière) lors de son service militaire en Allemagne.

Au nom de l'assemblée paroissiale, Ingrid Saugrain a remercié Jacques: «Nous sommes tous ici rassemblés pour ta messe de prémices en tant que célébrant. Apparemment, tu t'en es bien sorti puisque nous ne nous sommes pas enfuis! Nous sommes fiers de toi. Nous te souhaitons un bon chemin sur la nouvelle route que tu as choisie! »

Au nom des paroisses, Ingrid lui a remis un cadeau bien utile: une valise-chapelle. Dans quelques semaines, Jacques Delva ira rejoindre l’unité pastorale du Val de l’Escaut pour desservir 22 paroisses avec deux autres prêtres.