Le village de Vaudignies sous le choc après un féminicide suivi d’un (probable) double infanticide

Vendredi, vers 17 h 40, à la rue de Quièvremont, un quadragénaire a aspergé d’essence son épouse, dont il était séparé, avant de prendre la fuite, en voiture, avec ses deux enfants âgés de 6 et 9 ans. Plus loin, le véhicule s’est embrasé. Les quatre personnes sont décédées.

P.L.
 Suite à un acte de folie, un père de famille a jeté de l’essence sur son ex-compagne, qui attendait ses enfants et venait d’ouvrir  la porte de  son habitation située à la rue de Quèvremont.
Suite à un acte de folie, un père de famille a jeté de l’essence sur son ex-compagne, qui attendait ses enfants et venait d’ouvrir la porte de son habitation située à la rue de Quèvremont. ©EDA.

Samedi matin, une voiture s’est arrêtée devant le n° 115 de la rue de Quièvremont à Vaudignies et une personne a déposé trois roses sur la porte d’entrée de l’habitation. Au sol, des traces noires témoignent de la tragédie qui s’est déroulée ici la veille.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...