A Chièvres, des économies, d’énergie évidemment

La majorité PS-Écolo de Chièvres s’inquiète de l’actuelle flambée des prix de l’énergie, un poste qui aura d’importantes répercussions sur les finances communales que ce soit pour les dépenses d’électricité, de chauffage et de carburant. « Nous sommes dans des moments très compliqués face à l’envol des coûts de l’énergie et de la vie en général, le collège a décidé de prendre des mesures pour entrer dans une politique de sobriété énergétique », souligne la première échevine, Valérie Voronine (PS). Hormis l’extinction complète du photomaton et celle de l’écran géant de la place la nuit, la majorité a adressé un courrier aux commerçants les invitant à éteindre à leur tour leurs enseignes lumineuses. Un contact a également été établi avec ORES afin que l’éclairage décoratif des bâtiments publics et des édifices religieux soient coupés. ORES étant submergé de demandes de ce genre, l’activation risque de tarder un peu.

St.B.
 L’écran géant de la place sera éteint.
L’écran géant de la place sera éteint. ©ÉdA – 60203411676 

"Parallèlement, nous avons pris langue avec les services administratifs et techniques de la Ville ainsi que les directions scolaires pour mettre en place un plan stratégique d’économie d’énergie et ne pas devoir l’imposer. Il sera établi selon les propositions du terrain", complète Valérie Voronine. "Il faut aussi savoir que l’éclairage public sur Chièvres représente 1627 points lumineux (532 972 kWh/an) pour un montant actuel de quelque 90 000€. La réflexion s’impose donc." En attendant d’autres mesures, la rénovation de l’éclairage public se poursuit avec 165 nouveaux points lumineux Led prochainement installés dans les villages de Tongre.