Une « Chièvres Air Fest » en demi-teinte

Bilan mitigé pour la seconde édition de la Chièvres Air Fest. Un succès relatif en raison de facteurs certainement multiples.

Stéphane Bonge

Relancée fin septembre dernier, la "Chièvres Air Fest" a connu ce samedi sa seconde édition en l’espace de neuf mois. Après 25 ans d’absence, l’édition de septembre 2021 avait connu un succès inattendu et apporté son lot de problèmes organisationnels et de mobilité. Tablant sur une affluence similaire, voire supérieure, le commandement militaire américain, la Ville de Chièvres et la zone de police Sylle et Dendre avaient établi un plan de mobilité et de stationnement afin d’éviter les déboires de la première. Si la participation, bien plus faible que prévue, n’a pas permis de le tester dans sa pleine mesure, ce plan a le mérite d’exister et trouvera prochainement toute son utilité.