Le MR se divise (encore) à Chièvres : deux mandataires appuient la majorité!

Premiers ajustements budgétaires et priorisation des projets, avant un travail approfondi pour envisager sereinement l’avenir.

Stéphane Bonge
Le MR se divise (encore) à Chièvres : deux mandataires appuient la majorité!
©ÉdA

Adoption des comptes rime bien évidemment avec première modification budgétaire, tant à l’ordinaire qu’à l’extraordinaire. Si cette MB n°1 permet d’intégrer les résultats des comptes au budget et de l’adapter, elle a également permis d’ajuster ce dernier aux inévitables hausses que se profilent. Parmi les postes revus, celui des salaires avec " une indexat ion à des niveaux jamais atteints". "Nous pensions avoir été prudents en envisageant deux indexations, il fallait en fait en prévoir quatre ", déclare Valérie Voronine (PS), l’échevine des Finances. " La réintégration d’un agent absent de longue date, le maintien de son remplaçant et l’obligation légale d’inscrire les programmations des mandataires impactent également fortement ce poste ." Se greffent à cela, " d’autres impondérables, co mme notamment l’adaptation de certains crédits, qui nous conduisent à cette modification tout en sachant qu’elle ne prend pas encore en compte l’impact des hausses des coûts énergétiques qui n’apparaîtra que dans la seconde MB. L’inflation va grever les finances communales au même titre que celles des citoyens ."