On parlera surtout des finances, ce mercredi à Chièvres

La thématique des finances communales sera celle qui devrait dominer la réunion du conseil communal de Chièvres, ce mercredi

St. B.
 Equilibre comptable? Réponse mercredi.
Equilibre comptable? Réponse mercredi. ©ÉdA

Ce mercredi 18 mai 20h, le conseil communal chiévrois se réunit en l’hôtel de ville autour d’un ordre du jour comportant une bonne vingtaine de points.

Le fil rouge de la soirée sera essentiellement financier, concernant plus particulièrement l’approbation des comptes de l’exercice 2021.

Après les communications du bourgmestre, la séance débutera par l’étude des comptes communaux pour les services ordinaire et extraordinaire. Dans la foulée, les conseillers sont invités à se prononcer sur la constitution de provisions pour risques et charges avant de faire de même avec la première modification budgétaire de l’exercice 2022. Viennent ensuite l’approbation des comptes des différentes fabriques d’Église de l’entité et une première modification budgétaire de l’exercice 2022 pour les fabriques de Tongre-Notre-Dame et Vaudignies.

Rayon finances toujours, le subside 2022 de No Tele, l’octroi d’un subside exceptionnel à la royale fanfare de Huissignies pour les festivités du 120e anniversaire et la ratification d’un article 60 relatif au paiement de la sonorisation et de la diffusion du conseil communal. Un point qui, désormais, ne devrait plus figurer à l’agenda communal puisqu’un marché devrait prochainement être conclu avec un prestataire de service attitré.

Avant les éventuelles questions d’actualité de l’opposition libérale, un appel à candidature dans l’enseignement et un protocole de collaboration avec le Département de la Police et des contrôles du SPW agriculture viendront clore la séance publique.