Un étang d’Horimetz devenu « royal » à Chièvres

Voilà quelques jours, les membres de l’ASBL chiévroise « Centre de Délassement de la Petite Hunelle », plus connue sous le nom de l’Étang d’Horimetz, accompagnés du bourgmestre Olivier Hartiel, étaient reçus à Mons au Palais provincial par Tommy Leclercq, le gouverneur de la province de Hainaut, afin de recevoir le brevet de titre « Royal ». Fondée en juillet 1969 par Robert Flament, bourgmestre et député provincial à l’époque, la société a de fait célébré ses cinquante années d’existence.

St.B.
 L’ASBL gérant l’étang d’Horimetz a obtenu le titre de «Société Royale».
L’ASBL gérant l’étang d’Horimetz a obtenu le titre de «Société Royale». ©ÉdA

La création du nouvel étang se voulait la réponse à deux préoccupations de Robert Flament: la résolution, d’une part, des problèmes récurrents d’inondation à Horimetz, de l’autre, la création d’un espace de loisirs accessible au plus grand nombre. Des objectifs atteints pour les inondations bien évidemment mais également concernant l’aspect récréatif. Dès 1970, un club de pêcheurs voit le jour et intègre l’ASBL pour la gestion de l’étang. La société a depuis bien grandi, passant de vingt au début de l’aventure à quelque 120 membres désormais, dont dix-huit forment un comité très actif. Outre l’entretien des infrastructures, comprenant le plan d’eau et la buvette, la société organise aussi de nombreuses activités parmi lesquelles des initiations à destination des enfants, des journées festives lors de la ducasse d’Horimetz ainsi que, bien évidemment, de nombreux concours de pêche. Une société qui se veut également solidaire puisque chaque année, l’ASBL organise une grande journée au profit du Télévie.