Vers un « crossage à l’tonne » avec jauges à Chièvres

Après l’annulation de l’édition 2021, le traditionnel crossage chiévrois devrait fêter son grand retour dans les rues de la cité des Aviateurs le mercredi 2 mars prochain. Alors que certaines communes ont d’ores et déjà décidé d’annuler leurs festivités carnavalesques, les instances communales chiévroises semblent s’orienter vers l’organisation du crossage. Cette volonté est néanmoins dépendante de l’évolution de la situation sanitaire des semaines à venir et soumise aux décisions du Codeco. Le bourgmestre Olivier Hartiel l’a annoncé ce dimanche matin lors d’une émission radio.

St. B.
Vers un « crossage à l’tonne » avec jauges à Chièvres
À l’inverse de certains carnavals, le crossage devrait pouvoir fêter son retour dans les rues de Chièvres. ©ÉdA

Si le maintien de l'activité folklorique semble de mise, son organisation devrait néanmoins être soumise à certaines règles comme notamment une jauge maximale de crosseurs. On évoque le nombre de 800 à Chièvres et de 200 à Vaudignies. À l'heure actuelle, les réunions préparatoires se poursuivent entre les partenaires, à savoir la Ville, l'association des Amis du crossage, l'Office du tourisme chiévrois et la zone de police Sylle et Dendre. Des informations supplémentaires devraient parvenir prochainement pour préciser les modalités d'inscription ainsi que celles régissant le fonctionnement des différentes buvettes associatives. Seront-elles soumises aux mêmes règles que celles imposées à l'Horeca (table de six au maximum, consommation uniquement à table,…), le port du masque sera-t-il obligatoire? L'avenir nous l'apprendra.