Boucle du Hainaut : un refus de motion qui fâche à Chièvres

Urgence versus respect des procédures à Chièvres. Une motion concernant la Boucle du Hainaut n’a pu être ni présentée ni votée.

Stéphane BONGE
Boucle du Hainaut : un refus de motion qui fâche à Chièvres
En est-il de même entre opposition et majorité? Ou s’agit-il d’un jeu de gagne-terrain inapproprié? ©ÉdA

Jeudi dernier à Chièvres, en début de conseil communal, Olivier Hartiel et le groupe socialiste demandaient l'inscription en urgence d'un point supplémentaire, relatif au projet de Boucle du Hainaut envisageant l'installation d'une ligne à très haute tension entre Avelgem et Courcelles. L'opposition proposait ainsi d'examiner et de voter une motion dans laquelle il est principalement demandé au gouvernement wallon «d'abandonner l'examen du projet déposé par Elia dans la mesure où les résultats des études annoncées devront être préalablement connus avant toute décision sur ce dossier».