Chièvres: budget en boni, mais la prudence s'impose

Deuxième modification budgétaire pour 2020: des résultats positifs à nuancer dans le cadre d’un avenir qui s’annonce compliqué.

Stéphane BONGE
Chièvres: budget en boni, mais la prudence s'impose
Le conseil communal a siégé en visioconférence. Une bonne première expérience. ©ÉdA

Principe de précaution oblige, le passage d’un conseil communal habituellement organisé en présentiel à une séance en vidéoconférence s’imposait. Si elle avait par ailleurs été réclamée par l’opposition socialiste, encore fallait-il que les moyens techniques suivent afin de garantir la qualité des débats et la légalité des votes. Une première expérience bien réussie dans son ensemble, d’autant que, pour certains anciens conseillers, l’usage de l’outil informatique n’est pas chose naturelle.