Boucle du Hainaut : "non" sans condition à Chièvres

Le conseil communal s’est mué en caisse de résonnance des revendications citoyennes: non à la Boucle du Hainaut.

Stéphane BONGE
Boucle du Hainaut : "non" sans condition à Chièvres
L’hémicycle chiévrois était bien clairsemé. Le prochain conseil se tiendra en visioconférence. ©ÉdA

Mardi soir, l'hémicycle chiévrois paraissait bien désert. Sept conseillers (sur les 17 habituels) manquaient à l'appel. Un nombre suffisant toutefois pour siéger puisque le Code de démocratie locale et de la décentralisation (CDLD) prévoit, pour Chièvres, une présence minimale de neuf élus. Olivier Hartiel (PS) n'a d'ailleurs pas manqué de citer Claudy Demarez lorsqu'il était dans l'opposition: «Heureusement que l'opposition est présente pour que le conseil puisse avoir lieu ». Si certains élus étaient souffrants, d'autres ont délibérément fait le choix de ne pas se déplacer, comme Valérie Voronine et Anabelle Mahieu (PS) parce que «l'évolution de la crise impose le télétravail et les réunions en distanciel ».