Le colonel Vannatter, citoyen d’honneur

Marty Vannatter, commandant de la base américaine, quitte son poste. La Ville l’a promu citoyen d’honneur avant son retour aux États-Unis.

Stéphane BONGE
Le colonel Vannatter, citoyen d’honneur
Marty Vannatter, entouré des membres du collège communal, se prépare à rejoindre sa Mère patrie, emportant avec lui quelques souvenirs chiévrois. ©ÉdA

Arrivé il y a trois ans aux commandes de la base américaine de Chièvres, le colonel Marty Vannatter, atteint par la limite d’âge, prend sa retraite. Il quitte donc ses fonctions et a d’ores et déjà été remplacé, lors des cérémonies de la prise de commandement du 27 juin dernier, par le colonel Kurt Connell.

Depuis son arrivée dans la cité des aviateurs, le commandant Vannatter a fait preuve d’ouverture d’esprit et a entamé une réelle collaboration avec Chièvres en général et l’administration communale en particulier. En remerciement pour tout le travail accompli, la Ville a invité Marty Vannatter, lors du dernier conseil communal, pour lui remettre quelques cadeaux et l’élever au rang de citoyen d’honneur. Au terme des discours de circonstance, les clés de la Ville et un costume de crosseur ont notamment été offerts au commandant.

Revenant sur ces trois années, le député-bourgmestre, Bruno Lefèbvre, a souligné: «Dès l'arrivée du commandant Vannatter, nous avons pu mettre en place une réelle collaboration entre les Chiévrois et la base, chose que l'on n'avait pas réussi à faire auparavant. Il y a une vraie ouverture. Par exemple, tous les événements organisés à Chièvres sont désormais répercutés dans la newsletter mise en place sur la base américaine. Ils ont participé à de nombreux événements qui ont été organisés dans la Ville, comme l'American Festival de l'Office du Tourisme, ou encore le crossage où l'on compte une centaine d'Américains qui participent depuis trois ans.»

Et le bourgmestre de poursuivre: «Pour la petite histoire et c'est symbolique mais, pour la 1re fois, j'ai un accès permanent à la base américaine. Cela fait partie des signes de leur ouverture à notre population. Il me paraissait donc important, en fonction de tout ce qui a été réalisé, de lui témoigner de notre reconnaissance ».

Population accueillante

Quand on lui demande ce qu'il emporterait volontiers dans ses bagages pour rentrer aux States, Marty Vannatter répond: «Probablement l'hospitalité. Je trouve que les Belges sont très accueillants, qu'ils acceptent les autres quelles que soient leurs origines ou leurs traditions.» Concernant les relations et l'intégration des Américains dans la Ville, il ajoute: «Je pense que les Américains pourraient faire davantage. Il faut poursuivre ce qui a été entrepris pour les pousser à découvrir la région. Une fois que l'on y parviendra, la qualité des relations s'améliorera encore.» Pour y arriver, il prône la poursuite de l'accueil des nouveaux arrivants tout en l'organisant un peu plus tard afin que les Américains, qui arrivent souvent en fin d'année, aient déjà eu le temps de se poser.

S'il est une expression chiévroise qui l'a marqué, c'est bien évidemment: «Cholette!!!». Faisant partie de l'équipe du bourgmestre lors du crossage, il a vécu le folklore chiévrois de l'intérieur. Il en garde beaucoup de bons souvenirs et nul doute qu'il fera sensation au pays, lors des soirées barbecue, lorsqu'il revêtira sarrau bleu, foulard rouge à pois tout en brandissant son rabot…