La tour symbole de puissance

Construite au milieu du XIIe siècle, sous le règne d’Henri le Libéral, la Tour César symbolise à elle seule la puissance de Provins.

St.B.
La tour symbole de puissance
La «tour César» affiche une architecture particulière. ©ÉdA

Bâtie sur un éperon rocheux dans la Ville Haute, cette tour fut, au fil des époques, appelée Tour du Roi, Grosse Tour ou encore Tour aux prisonniers. Si le donjon permettait le guet sur la plaine de Brie, l’édifice a essentiellement servi de prison et d’arsenal.

Ses caractéristiques architecturales lui confèrent également une silhouette unique: une grande tour octogonale placée sur une base carrée, le tout dans une enceinte circulaire. Avec le temps, son profil a subi diverses modifications comme la disparition des créneaux afin de recevoir au XVIIe siècle la charpente et le toit actuel. Depuis l’effondrement du clocher de l’église Saint-Quiriace toute proche, elle fait aussi office de clocher, Louis XIV ayant accepté qu’on y place les cloches.