Voilà le Summerday music festival

Le festival de musique électro quitte le centre de Chièvres et emménage sur le vaste site du service incendie, de quoi accueillir 5 000 festivaliers.

Stéphane BONGE
Voilà le Summerday music festival
Ath 15/04 Chièvres SummerDay festival ©ÉdA

En 2015, le festival de musique électro, baptisé «Chièvres On Air», voyait le jour sur la Place de la cité des Aviateurs. Avant même son envol, ce dernier recevait une volée de bois vert de la part de l'opposition (libérale) qui le qualifiait d'organisation bling bling et qui déplorait le choix du site pour une activité jugée trop bruyante en raison des maisons de repos toutes proches. Même si la première édition a connu une participation mitigée, Bruno Lefèbvre (bourgmestre empêché) a toutefois souhaité, au terme de celle-ci, que l'aventure se poursuive et que ce festival soit à nouveau organisé en 2016 tout en y apportant les aménagements nécessaires.

C’est désormais chose faite et les changements évoqués interviennent tant dans le nom que dans le choix du site. En effet, ce samedi 14 mai prochain, le festival, baptisé dorénavant «Summerday Chièvres Music Festival», emménagera sur le site du service incendie chiévrois à Bauffe, la nouvelle appellation provenant tout simplement d’un rapprochement opéré entre les organisateurs des festivals brugelettois et chiévrois, The Legendz et Chièvres On Air. Estimant leurs festivals proches en termes de public et de musique, ils ont ainsi décidé d’unir leurs forces pour proposer un événement de qualité, évitant une concurrence tout aussi inutile que dommageable, au vu notamment d’un calendrier festivalier on ne peut plus chargé.

Une belle affiche

Pour cette première, le programme proposé est attrayant. Quentin Mozimann, coach dans l'émission ertébéenne The Voice, en sera la tête d'affiche et sera accompagné des prodiges anversois Alvar & Millas, du jeune producteur Mickey, du tout aussi jeune Julian Cross, faisant actuellement un carton sur les chaînes des radios belges, ainsi que de bien d'autres artistes (voir ci-après).

«Le Summerday festival se veut différent» souligne Tony Vermiglio, l'un des organisateurs. «Le souci du détail scénique est mis en avant et le site qui est mis à notre disposition nous permettra d'accueillir quelque 5 000 festivaliers. Il se déclinera cette année sous forme de deux scènes pour une expérience encore plus poussée où les participants seront invités à plonger dans un monde hors du temps.»

Ciblant un public jeune et Trendy de 16 à 35 ans, l’entrée raisonnable est proposée au prix de 15€. Pour les Chièvrois par contre, le bracelet sera réellement attractif puisque délivré pour 5€ seulement, selon la volonté du collège communal. D’autres formules sont également disponibles, notamment pour les VIP et les indépendants souhaitant gâter leurs clients.

Contact et infos: Tony Vermiglio – info@summerdayfestival.bewww.summerdayfestival.be0497/320 047