Une zone de tous les dangers ?

Dans une lettre envoyée récemment aux 28 bourgmestres de la zone ainsi qu’aux organisations syndicales, Philippe Staquet, commandant de la zone Hainaut centre, tire la sonnette d’alarme.

St.B.
Une zone de tous les dangers ?
Ath 05/04 Chièvres Actions des pompiers ambulanciers ©ÉdA

Au vu de la teneur de ce courrier, il semble en effet que le fonctionnement de la zone pose de réels problèmes, tant au niveau du matériel qu’en termes de gestion du personnel.

Au niveau des revendications des pompiers, le commandant déclare ainsi dans ce courrier: «le constat est clair et interpellant. En effet, en date du 4 mars 2015, un cahier revendicatif des organisations syndicales a été transmis au Président de la Zone. Un an plus tard, peu de choses ont avancé».

Il relève également que les ambulances, achetées à la Croix Rouge en attendant de renouveler le charroi de la zone par phase, posent des problèmes: «ces ambulances, que je supposais être opérationnelles immédiatement, doivent être équipées spécifiquement, ce qui n'est hélas pas encore le cas». De quoi expliquer le blocage dans le dossier chiévrois?

Après avoir fait l’état des lieux du matériel acquis ou commandé ainsi que du recrutement au niveau du personnel opérationnel et administratif, ce dernier pose des constats alarmants.

Voici ses conclusions. «Je constate énormément de tensions entre les gradés et les non gradés dans les casernes; chaque caserne ne fonctionne pas en zone mais comme avant, réticence au changement; il y a des volontés délibérées de faire en sorte que la zone ne fonctionne pas de part et d'autre et même entre les responsables administratifs; des décisions du Collège ne sont pas respectées et aucun rapport ne nous arrive».

Il conclut enfin: «soit tout le monde, c'est-à-dire politiques, gradés, non gradés et administratifs vont dans le même sens, soit on court à la catastrophe».

Un message interpellant.