Prévention des vols: un appel

Suite à de nombreux vols, des citoyens ont interpellé la Ville de Chièvres pour créer des comités de quartier. Une rencontre est programmée.

Stéphane BONGE
Prévention des vols: un appel
Ath 22/02 Chièvres Partenariat Local de Prévention ©ÉdA

Ces derniers temps, l'entité chièvroise n'a pas été épargnée par les cambriolages. Bâtiments privés mais également publics ont eu à souffrir de vols à répétition durant lesquels les malfrats ont fait preuve d'audace, allant jusqu'à cambrioler l'école communale de Chièvres alors qu'un contrôle routier se déroulait dans le même temps sur la Grand-Place.

Excédés, des citoyens ont interpellé Bruno Lefèbvre afin de réfléchir à des solutions et de créer notamment des comités de contrôle dans les quartiers intéressés. Ce dernier explique la démarche. «Il s'agit en fait de Partenariat Local pour la Prévention (PLP). Si le principe n'est pas miraculeux, il est très intéressant dans la mesure où nous ne pouvons pas mettre des policiers en faction dans chaque rue. Ces PLP existent déjà dans certaines communes comme Silly et fonctionnent très bien.»

Le bourgmestre empêché a ainsi contacté le commissaire divisionnaire de la Zone «Sylle et Dendre» afin d'organiser de tel comité sur l'entité chièvroise. «Cette procédure n'est pas simple mais est tout à fait réalisable pour autant qu'elle soit accompagnée et coordonnée par les services de Police.Le Divisionnaire vient de marquer son accord et m'invite à réunir dans les prochaines semaines les personnes qui seraient intéressées par l'initiative.»

Une première rencontre

Régie par une circulaire ministérielle du 10 décembre 2010, la création d'un PLP ne peut en aucun cas s'improviser et fait l'objet d'une notification et d'un accord du SPF Intérieur. Elle exige une organisation précise, demande que les différents partenaires soient bien identifiés et qu'une charte locale soit établie reprenant les rôles de chacun, un règlement d'ordre intérieur ainsi qu'un plan de communication. Bruno Lefèbvre explique: «On ne veut en aucun cas tomber dans l'anarchie ou dans une dérive de délation. Il s'agit bien de vigilance citoyenne et d'une collaboration avec la police. Dans cette optique, une première réunion sera organisée à l'hôtel de ville le 21 mars. Tous les citoyens intéressés sont invités à prendre contact avec mon secrétariat.»

Lors de cette première rencontre, la commissaire Patricia Braschkin, en charge des PLP, et l'inspectrice principale Christine Wallemacq informeront les citoyens présents des étapes de cette future collaboration visant à prévenir les vols.

Renseignements: secrétariat du bourgmestre - contact@brunolefebvre.be - 068/656 824