Goluchow : l’agriculture au programme

Alors que le jumelage avec Provins se profile à l’horizon, celui avec Goluchow a fait l’objet d’un point complémentaire proposé par quatre conseillers.

Stéphane BONGE
Goluchow : l’agriculture au programme
Ath 02/03 Chièvres Conseil communal ©ÉdA

Lundi soir, en lever de rideau du conseil communal, les élus avaient convié les responsables du théâtre de La Relève (TRL) à l’occasion du 50e anniversaire de la troupe. Mis à l’honneur pour un demi-siècle de vie culturelle, les comédiens ont reçu fleurs et diplôme avant de s’associer aux conseillers pour féliciter José Deghouys, élevé au rang de citoyen d’honneur de la Ville de Chièvres pour son travail incessant au service du théâtre en général et de celui de Ladeuze en particulier. Dans le même temps, l’assemblée et les élus profitaient du chocolat apporté par l’échevine Paulette Duvivier, née un 29 février comme quelque 6 000 autres Belges.

Au terme de cette partie festive, les divers points de l’ordre du jour ont été passés en revue et ont recueilli une totale unanimité. Dans le cadre du Programme Communal de Développement Rural (PCDR), les élus ont acté l’acquisition des trois habitations constituant l’aile gauche des bâtiments du CPAS, situés à la rue de l’Hôpital, et ce, via un bail emphytéotique de 27 ans pour le prix de 1€ symbolique. Dans la foulée, ils ont approuvé le cahier spécial des charges relatif à la désignation d’un auteur de projet pour la réaffectation de ces locaux en logements intergénérationnels. Le montant estimé du projet s’élève à environ 30 000€.

Au rayon informatique, une somme similaire est prévue pour la mise en conformité du système de messagerie de la Ville et du CPAS, le fédéral imposant toute une série de normes en matière de sécurité informatique.

Un axe agricole

La majorité souhaitant jumeler Chièvres et Provins, ville française de Seine et Marne, l’opposition et certains conseillers, actifs dans le jumelage avec Goluchow, s’étaient inquiétés du devenir des relations avec la ville polonaise. Si le collège communal avait exprimé sa volonté de ne plus prendre d’initiatives dans ce jumelage, il avait toutefois assuré qu’il examinerait les projets qui lui seraient soumis. Paul Dubois (MR), Michel Jean (MR), Claude Ghilmot (PS) et Freddy Vincent (PS) ont ainsi proposé au conseil de soutenir un projet d’échanges entre Goluchow et Chièvres, élaboré sur le thème de l’agriculture. Celui-ci déboucherait sur des visites de fermes spécifiques - en Belgique cette année, en Pologne l’an prochain – qui permettraient un échange de bonne pratique entre les agriculteurs des deux pays. Les conseillers envisagent notamment la visite d’une exploitation porcine, d’une ferme agricole bio et du centre pour l’agronomie et l’agro-industrie de la province de Hainaut, le Carah. En 2017, ils proposent aux agriculteurs intéressés un déplacement en Pologne.

Le conseil a marqué son accord et Bruno Lefèbvre a souligné: «comme nous l'avions déclaré précédemment, nous sommes disposés, dans le cadre d'échanges citoyens, à soutenir votre projet; un crédit sera prévu en modification budgétaire pour vous permettre de le réaliser».