Un sport convivial mais aussi très réglementé

Beaucoup de crosseurs participent pour l’aspect convivial et festif de ce sport. Et pourtant, le crossage n’est pas un jeu qu’il faut prendre à la légère.

PF

Il est d’ailleurs pourvu de règles qui doivent être respectées. «En principe, deux équipes s’affrontent. » explique Valérie Desmarlières, présidente de l’office du tourisme de Chièvres.

«La première équipe chôle dans la direction d'une tonne et la seconde déchôle, c'est-à-dire qu'elle chôle dans l'autre direction. L'équipe qui touche la tonne en premier offre un verre à l'autre.»

D'un point de vue technique, les chôlettes doivent aussi être réglementaires. «Elles doivent faire onze centimètres de long sur dix centimètres de diamètre, avec une tolérance de 0.5 centimètre. Elles doivent en plus être totalement en bois. Et puis, les joueurs ne doivent surtout pas oublier de crier avant de tirer. »