Chièvres: le regard de la majorité

Même empêché, Bruno Lefèbvre (PS) est un bourgmestre heureux.

« Des axes stratégiques ont été fixés, nous nous y tenons et nous en avons atteint une bonne partie », déclare-t-il. « Dès le départ, nous avons placé les citoyens au cœur des décisions », souligne-t-il. «Et chaque fois que des aménagements sont prévus ou que des problèmes surgissent, nous les réunissons. Si cette procédure est lourde, elle permet d’ajuster les dossiers en tenant compte des attentes de chacun .» Et de citer entre autres les nombreux dossiers de sécurité routière ou encore celui du bassin hydrographique.

L’accueil et la communication, d’autres priorités. « L’accès aux guichets a été amplifié et un accueil spécifique des nouveaux habitants organisé. Le site internet a été repensé et des écrans d’information seront installés prochainement sur la Grand-Place mais aussi au cœur des villages. »

Après la Maison de Cité, la nouvelle bibliothèque, le nouveau pont et l'atelier rural à Tongre-Notre-Dame, « les travaux de la Maison de village de Huissignies débutent en mars et, à Tongre-Saint-Martin, son aménagement dans l'église désacralisée a été intégré au PCDR ». Le Centre culturel de Tongre-Notre-Dame deviendra lui aussi ce lieu de vie villageoise. Parmi les autres réalisations en cours, l'église Saint-Martin, l'épuration des eaux usées et les travaux d'économie énergétique.
Rayon économie, Bruno Lefèbvre a aussi sa vision. « Des pistes sont envisagées, comme une agence de développement local (ADL) et la création d'une plateforme internet on line pour les commerces. Le rachat des bâtiments Raoul, loin d'être une lubie, permettra ainsi de préserver un commerce tout en accueillant la police de proximité et en évitant à la Grand-Place d'être sclérosée par des appartements .»

Une autre volonté: permettre aux places des villages, et à la Grand-Place en particulier, de redevenir des lieux de vie, essentiels au tissu associatif et commercial. « Nous y travaillons en recherchant les subventions nécessaires. Si la Wallonie relance un nouveau PCDR, nous les y intégrerons. »

Bureaux du CPAS à Ladeuze et salle polyvalente de Vaudignies sont également dans les cartons.

Autre défi: L’augmentation de population rime avec aménagement du territoire et augmentation de l’offre de services, comme les crèches et les écoles. « De nouveaux projets immobiliers arrivent et je négocie avec les promoteurs afin qu’ils y intègrent des services, comme des lieux d’accueil pour enfants. Chièvres est une ville à taille humaine et rurale, nous veillons à ce que cela soit préservé tout en favorisant un développement harmonieux. »

L’opposition? « Elle aime à créer la polémique quand il n’y a pas lieu. Après, chacun fait l’opposition qu’il veut. Cela nous pousse en cas à bien ficeler nos dossiers... »

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...