MR : une liste renouvelée et rajeunie

Le projet du parti libéral pour Chièvres, c’est une entité fière de son passé, dynamique dans son présent et attractive dans son futur.

C.D.
MR : une liste renouvelée et rajeunie
liste MR Chièvres ©ÉdA

Il y a 8 mois, le MR de la cité des aviateurs présentait trois positions clés de sa liste en vue des communales. Sans surprise, l’actuel échevin Claude Demarez tire la liste, suivi de Laurence Feron. Conseiller provincial et CPAS depuis 2006, l’infirmière possède l’expérience des scrutins.

Aux provinciales, elle sera également deuxième candidate sur la liste MR du district d’Ath. L’ancien bourgmestre et échevin André Feron, présent au conseil communal depuis 36 ans, poussera quant à lui la liste. Cette semaine, la liste complète a été présentée. Elle brasse parmi tous les secteurs professionnels et les villages de l’entité.

«Notre liste fait apparaître un renouvellement et un rajeunissement de nos candidats» explique Géry Marlière, président de la section locale MR de Chièvres. «Ce rajeunissement constitue un pari audacieux sur l'avenir que nous voulons porteur d'espoir». À 21 ans, Marie-Charlotte Dauby, fille du défunt député-bourgmestre Jean-Pierre Dauby, est la benjamine de la liste libérale. La moyenne d'âge de l'ensemble des candidats est de 42 ans. «À côté de ceux-ci, la présence de candidats ayant déjà une expérience de la vie communale est nécessaire afin de guider les premiers pas de nos nouveaux candidats et cela reflète aussi la reconnaissance du travail accompli» continue notre interlocuteur.

Avec la présence assurée d'Écolo -voire du CdH – sur les listes d'octobre, la perspective d'un duel entre les deux actuels partenaires de la majorité, le MR et le PS, s'est envolée. «C'est sûr que cela va changer l'arithmétique électorale. La dispersion des voix pourrait faire le jeu des formations les plus fortes» note Claude Demarez.

En octobre, le MR vise une progression grâce à sa nouvelle équipe. «On veut continuer, amplifier et innover. On espère gagner un ou des sièges supplémentaires». Et le mayorat? «Je ne fais pas de politique-fiction. C'est l'électeur qui s'exprimera sur un bilan et un programme» rétorque la tête de liste.

Intégrer les néo-Chiévrois

Outre les thématiques défendues traditionnellement par le parti libéral (sécurité ou encore esprit d'entreprendre), un thème d'actualité, l'intégration, sera travaillé à la sauce locale et viendra s'ajouter au programme. «Pour que ces nouveaux arrivants aiment leur village et souhaitent s'y impliquer, le dynamiser et le maintenir dans sa spécificité, il faut les y intégrer!» commente Claude Demarez. D'ailleurs, on retrouve deux «nouveaux Chiévrois» sur la liste, symboles de ce tournant.

À côté de cela, la défense et la préservation de la ruralité, la petite enfance ou encore le facteur du vieillissement de la population font également partie des priorités du groupe politique.

«Il faut faire de l'éducation permanente avec les seniors et pas que des activités occupationnelles» lance l'échevin.

Le programme est en cours d'élaboration. «Nous consultons la population de manière formelle et informelle» conclut-il.

C.D.