Escanaffles: mémoire vivante de l’école libre, Sœur Cécile s’en va après 62 ans de présence

« On sera triste quand elle partira ». La vérité sort de la bouche des enfants. Dans la classe de 2e et 3e maternelles de Mme Christelle, Léa et ses camarades profitent de la présence de Sœur Cécile. Ils savent qu’à la fin de l’année scolaire, la religieuse quittera définitivement l’école. À 88 ans, elle rejoindra la communauté de la Sainte-Famille à Ypres. Non sans un fameux pincement au cœur.

Antoine Pontrandolfi

Car Escanaffles et son école libre Sainte-Famille, c’est le lieu de vie de sœur Cécile depuis 62 ans! "Je suis arrivée en 1960 pour remplacer une religieuse partie en mission, qui donnait cours en maternelle. J’ai enseigné jusqu’en 1979, puis on m’a demandé de remplacer une sœur qui était tombée malade. Donc j’ai quitté la maternelle pour aider les religieuses ". Sans devoir déménager, puisque la communauté vivait dans la même enceinte que là où se trouve l’école.