FOOTBALL| P1: Les terrains lourds néfastes pour les ténors

Aucun pensionnaire de la colonne de gauche n’a réussi à remporter son duel dominical. La saison humide des surprises a bien débuté…

Laurent BECQUART
FOOTBALL| P1: Les terrains lourds néfastes pour les ténors
Un point pour Sylla le Molenbaisien, un autre pour Vrancx le Biévènois. ©ÉdA – 501762531848

Tout comme Houdeng qui a été rejoint à la dernière minute de jeu à Hornu, Molenbaix peut nourrir des regrets de n'être pas rentré de Biévène avec les trois points. En cause, un gaspillage incommensurable devant la cage défendue par Peremans. "Après une période initiale sans situation dangereuse, on s'est mis à tout louper en seconde. Ce n'est pas possible d'en rater autant, s'interroge Frédéric Debaisieux. Même avant notre ouverture du score, on avait déjà galvaudé quelques occases. Par la suite, c'est à se demander si on se posait la question de savoir qui devait marquer tant on s'est donné le ballon en position idoine. Ce gaspillage est clairement dommageable par rapport aux résultats de nos concurrents qui ont tous perdu des plumes. Ce dimanche, nous sommes passés à côté d'une opération en or suite à un manque de finition incroyable."