FOOTBALL| Plus de signes positifs que de déception pour nos représentants de P1

Même s’ils ont courbé l’échine lors de cette ouverture attendue, Biévène et le Pays Blanc peuvent sortir grandis de leur revers.

Laurent BECQUART
FOOTBALL| Plus de signes positifs que de déception pour nos représentants de P1
À l’image de Vandenhove, Molenbaix a «simplement» survolé les débats contre Solre. ©ÉdA – 501575353401

Cette ouverture a débuté par un feu d'artifice en P1… Face à une formation solrézienne déforcée pour l'occasion et surtout en manque de préparation, Molenbaix s'en est donné à cœur joie, confirmant ainsi son potentiel offensif. Florian Dezitter en fait partie: «C'était une belle première, d'autant plus que cela faisait un an que nous n'avions pas joué ensemble. Nous étions très motivés à l'idée de débuter à domicile. Et en effet, nous avons affiché un état d'esprit irréprochable. Même après le carton rouge, nous sommes restés très solidaires sans réellement douter. Nous avons marqué cinq buts dont certains au bon moment de la partie. Et pourtant, tous les automatismes ne sont pas encore tout à fait en place. Mais en restant solides derrière, nous savons que nous pouvons faire la différence devant. Maintenant, ce n'est qu'un match et il faudra confirmer.»