Celles sacré dimanche prochain ?

Les hommes d’Yves Willaert y sont presque. Victorieux de Vaudignies et de Villers ce week-end, ils sont à une victoire du titre.

Celles sacré dimanche prochain ?
Vainqueurs contre Vaudignies samedi, les Cellois doivent encore attendre une semaine avant de lever les bras. ©L’Avenir – F.H.

Celles 13 – Vaudignies 11

CELLES : Thullier, Delsaut, Destrain, Nyst, Willaert.

VAUDIGNIES : Wallez, Vanneste, Bonnet, Stiévenart, Gérard.

Les locaux entament le match au sommet de la meilleure des façons et montent à 4-1. Leurs dauphins ne l’entendent pas de cette oreille et reviennent à 4-4. Les deux cercles se tiennent alors jusqu’à l’armure (7-6). Même scénario après la pause jusqu’à 10-10. Si Vaudignies prend le dessus à 10-11, ce sont tout de même les Cellois qui parviennent à l’emporter au mental. Vaudignies a semblé chercher ses marques tout au long du match tandis que les locaux firent preuve de régularité au tamis.

Graty 5 – Villers 13

GRATY : Vandercammen, Hublet, Choquet, Monnet, Bernard.

VILLERS : Jannssens (J. & C.), Leduc, Delhaise, Wantier.

Comme d’habitude, les «Oranges» loupent totalement leur début de match: 0-5 et 2-7 à la pause. A 2-8, les choses semblent s’améliorer et le point est en vue. Hélas, les innombrables livrées hors cadre auront raison des locaux.

Hoves 11 – Montignies 13

HOVES : Harnie, Leleux, Delange, Dulieu, Wains.

MONTIGNIES : Van Nuffelen, Lhoir, Leirens, Tuypens, Duroy.

Les hommes de Georges Tondeur sont à la parade et prennent le commandement. Tout s’annonce rose jusqu’à 11-8. Car ensuite, ni Harnie, ni Leleux ne sont parvenus à frapper. Les locaux ont bien tenté de modifier leur trio de frappe, mais rien n’y fit. En face, les «Montagnards» qui n’ont jamais rien lâché, furent récompensés par une belle victoire d’équipe.

Bersillies 1 – Bassilly 13

BERSILIES: Puissant et Senterre; Berrier, Harpigny et Lemoine.

BASSILLY: Grégoire et Demarbaix; Picard, Tho Donnez et Th Donnez.

Cauchie et Dufossez étant indisponibles, le président frontalier, Denis Puissant a entamé la lutte, pour éviter le forfait. Il s’est retiré après un jeu. Dans ce contexte, Bassilly a eu beaucoup plus facile que prévu. La première armure a défilé en moins d’une heure (7-0). Les visiteurs enlevaient encore le jeu de reprise avant de concéder un jeu de consolation à l’équipe locale. Cela sent visiblement la fin de saison du côté de l’enclave.

Villers 7 – Celles 13

VILLERS : Leduc et C. Janssens; Delhaise (Wantier à 1-7), Lienaux et J. Janssens.

CELLES : Nyst et Willaert; Destrain, Delsaux et Thulier (Leroy à 0-2).

Les Villersois ont offert une solide réplique aux leaders. Pas moins de dix jeux sont en effet montés à 40à 2. Dont six en faveur des Cellois. Ludovic Destrain donnait le ton d’entrée de jeu. Les Tournaisiens forçaient le break à 0-3. Tout au plus les Montois parvenaient-ils à sauver un jeu avant la pause sifflée à 1-7. Lienaux et Janssens se rebiffaient à la reprise et replaçaient leurs couleurs dans la lutte à 6-7 et 7-8. Delsaux se réveillait en fin de lutte et Celles filait au but.

Bersillies 13 – Blaugies 5

BERSILIES : Dufossez et Senterre; Berrier, Harpigny et Lemoine.

BLAUGIES : Applincourt (Colsoul à 8-5) et Gossuin; Van Driesche, Dramaix et Temmerman.

La partie démarrait sous le signe de l’équilibre. Bersillies inscrivait 2-0 avant de se faire rejoindre à 2-2. Les égalités se succédaient à 3-3 et 4-4. Berrier s’illustrait au rectangle et les visités fonçaient à 7-4 au repos. Les deux premiers jeux de la reprise allaient en partage: 8-5. Harpigny entrait à son tour dans la danse et les Frontaliers filaient directement au but. Seul Van Driesche mérite la citation dans le camp visiteur.

Montignies 13 – Graty 3

MONTIGNIES : Van Nuffelen, Lhoir, Leirens, Tuypens, Duroy.

GRATY : Vandercammen, Hublet, Destrée, Bernard, Choquet.

Déjà privés de Willeputte (vacances) et d’Alain Bernard (blessé), c’est sans Benjamin Monnet, blessé la veille, que les visiteurs se présentent à Montignies. Pour éviter le forfait, c’est Félix Destrée, presque 60 ans, qui doit s’aligner. Sans gant… Inutile de préciser que la chose fut bien vite entendue…

Bassilly 10 – Hoves 13

BASSILLY : Picard, Frescura, Donnez, Lebrun, Demarbaix.

HOVES : Harnie, Leleux, Delange, Dulieu, Wains.

Les visiteurs profitent des largesses locales pour faire le break à 2-5, avant d’oublier les lignes… Bassilly n’en demande pas tant et revient à 4-7 et 6-7. Après un meilleur passage (surtout au tamis), les «Noirs» repassent à 6-10, mais les locaux s’accrochent à la frappe et font 10-10. Ce sont tout de même les visiteurs qui repartiront avec la victoire, grâce à un meilleur tamis. Car seul Delange s’est montré régulier à la frappe, empochant d’ailleurs un point très important pour les siens. En face, la frappe était meilleure, mais le tamis beaucoup trop inconstant pour pouvoir prétendre à un meilleur résultat.