L’entité de Brunehaut perd un ancien bourgmestre

C’est une page de l’histoire politique et associative de l’entité de Brunehaut qui se tourne avec la disparition, le mardi 20 décembre, de Jean-Claude Gois.

com
 «Un maître à l’ancienne, avec rudesse parfois, mais jamais sans amour et qui savait forger les caractères», mot d’un ancien élève du professeur Gois.
«Un maître à l’ancienne, avec rudesse parfois, mais jamais sans amour et qui savait forger les caractères», mot d’un ancien élève du professeur Gois. ©- 

M Gois est né à Charleroi le 20 mai 1941. Il est arrivé à Laplaigne en 1957.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...