Aménagements à rue du Veillé (Wez): plus sécurisant ou plus dangereux ? (sondage)

Plusieurs aménagements de voirie ou modifications de circulation au sein de l’entité de Brunehaut ne font pas l’unanimité. L’opposition déplore le manque de concertation, notamment pour le dispositif mis en place à la rue du Veillé (Wez) qu’elle considère comme plus dangereux que sécurisant.

P.Den.
 L’opposition craint que l’aménagement réalisé à la rue du Veillé, dans le centre de Wez, soit plus dangereux que sécurisant pour les riverains et les usagers de la route.
L’opposition craint que l’aménagement réalisé à la rue du Veillé, dans le centre de Wez, soit plus dangereux que sécurisant pour les riverains et les usagers de la route. ©eda

Ces derniers mois, plusieurs aménagements ont été réalisés et règlements pris en matière de sécurité routière au sein de l’entité. Plusieurs dispositifs ont été officialisés lors du dernier conseil communal, comme à la rue de Wez à Jollain, à la rue de Jollain à Hollain et à la rue du Belloy à Laplaigne.

"Vous nous demandez d’approuver des règlements complémentaires de roulage alors que les modifications de circulation et les aménagements ont déjà été réalisés depuis plusieurs semaines, déplore Remy Leclercq, conseiller IC. Vous agissez sans concertation et sans nous informer… Nous sommes les représentants des Brunehautois et pourtant, nous sommes toujours mis devant le fait accompli. Vous considérez le conseil communal comme un simple ratificateur de vos décisions alors que nous pourrions discuter des modifications envisagées lors des commissions Travaux."

Le bourgmestre Pierre Wacquier et l’échevin des Travaux et de la Mobilité, Daniel Detournay, expliquent qu’ils "se basent sur l’avis rendu par le commissaire de la Région wallonne et que la procédure peut prendre du temps avant que l’on puisse soumettre le point au conseil communal…"

"Parfois, nous n’avons pas le temps d’attendre pour la sécurité de nos citoyens", ajoutent-ils. Nadya Hilali (Indépendant) s’en étonne en signalant que "certains avis remontent à 2021 tandis que le règlement complémentaire de roulage est présenté au conseil communal plus d’un an plus tard…"

Le « danger » de la rue du Veillé (Wez)

Les conseillers de l’opposition s’interrogent aussi sur la pertinence de certains aménagements, notamment à la rue du Veillé à Wez, où "le dispositif met tout le monde en danger", comme le déplore Muriel Delcroix (IC).

"Cet aménagement effraie certains usagers qui préfèrent emprunter d’autres chemins, renchérit Nadya Hilali. Il réduit la visibilité des usagers avec un risque de se retrouver à un moment donné en face-à-face, Il rend aussi difficile la circulation des engins agricoles. Et sans compter, en hiver, où il faudra protéger les maisons en cas de tout droit…"

Pour l’échevin, l’aménagement se justifie après deux accidents importants. "Nous avons aménagé la route en “T” afin de diminuer la vitesse des automobilistes et répondre à un besoin de sécurité, relève Daniel Detournay. Quant au stationnement sauvage sur le trottoir, il ne sera bientôt plus possible grâce à la pose de poteaux."

Bientôt un conseiller en mobilité

Nadya Hilali relève d’autres aménagements qui provoquent l’incompréhension et la non-adhésion de la population. "L’usager est totalement perdu face à tous ces changements, et la multiplicité de ces derniers rend la situation totalement anarchique. Il est temps d’avoir une réflexion globale en la matière et de nous doter d’un véritable plan communal de mobilité afin de planifier et étudier les projets à l’échelle de la commune", insiste la conseillère.

L’échevin des Travaux et de la Mobilité Daniel Detournay annonce qu’un employé communal suivra prochainement la formation pour devenir conseiller en mobilité.