Sécheresse en Wallonie picarde: «Arroser les jeunes plants, c’est une question de survie!»

Les quelques gelées printanières et le manque de pluie mettent les nerfs des arboriculteurs fruitiers à rude épreuve. « La saison a mal débuté mais ce n’est pas encore catastrophique. » Reportage aux vergers de Brunehaut.

Pierre-Laurent Cuvelier

Une inquiétude en chasse une autre… En cette période de la saison, les gelées tardives qui peuvent se produire jusqu’à la mi-mai sont la hantise des producteurs. On en est bien loin avec ce printemps quasi estival, marqué par une sécheresse extrême qui frappe toutes les régions, singulièrement la Wallonie picarde .