Photos| Les vaches de la Cense du Maire heureuses de retrouver les supporters à Laplaigne

Fidèle à une tradition lancée il y a 7 ans, la Cense du Maire a diffusé le match sur grand écran dans le hangar des vaches. Devant un parterre de supporters réduits et soumis à des règles strictes. Mais l’ambiance était tout de même bien présente…

Vincent Dubois

À la ferme Van Nieuwenhuyse de Laplaigne – aussi connue sous le nom de Cense du Maire – on a installé le premier écran géant lors de la Coupe du monde de 2014.

«Et depuis, c'est devenu une tradition, pour chaque Coupe ou Euro, on retransmet les matchs de nos Diables», explique Chantal Van Nieuwenhuyse qui exploite la ferme familiale avec son frère Damien.

L’écran est installé dans la grange où sont abritées les rustiques vaches de race Aubrac qui, généralement, apprécient cette ambiance inhabituelle.

Enfin, ça, c’était vrai jusqu’en 2018, la manifestation ayant été annulée en 2020 pour cause de crise sanitaire. C’est aussi cette dernière qui a obligé les organisateurs à revoir les règles cette année en limitant le nombre de supporters à 200 là où l’on pouvait en accueillir jusqu’à 3, 4, voire 5 fois plus en temps normal. Et notamment à l’extérieur devant les murs ajourés du hangar, ce qui n’a pas été autorisé pour l’édition 2021.

 Difficile de ne pas se lever une demi-seconde quand la Belgique marque…
Difficile de ne pas se lever une demi-seconde quand la Belgique marque… ©ÉdA

Sans compter toutes les autres règles imposées dont, par exemple, celle de devoir rester assis pour boire et manger. Ou encore l’obligation de réserver au préalable sa place sous le hangar. Quant aux vaches, la plupart étaient cette fois restées en prairies. De plus, de grandes bâches noires avaient été disposées devant leurs enclos car le règlement sanitaire précisait que l’écran ne pouvait être visible de l’extérieur, ce qui aurait été le cas si ces bâches n’avaient pas été installées.

 Euro à la Cense du Maire à Laplaigne.
Euro à la Cense du Maire à Laplaigne. ©EdA

«Pour ce premier match, nous n'avons pas fait de publicité et ce sont les habitués qui nous ont contactés spontanément pour réserver, précise Chantal. Pour la suite, on verra comment évolueront les normes sanitaires, mais nous devrons sans doute refuser du monde…»

 Euro à la Cense du Maire à Laplaigne .
Euro à la Cense du Maire à Laplaigne . ©EdA
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...