La bouche était à sec…

Les pompiers sont parfois confrontés à des bouches d’incendie défectueuses.La SWDE propose un entretien… payant.

F.G.
La bouche était à sec…
La bouche d’incendie proche de la ferme en feu… était à sec. ©ÉdA

Le vendredi 11 décembre dernier, un incendie a détruit une partie du corps de logis d'une ferme de la rue des Zelvas. «Recevez-vous un rapport des pompiers à la suite de leurs interventions?», a demandé au bourgmestre Daniel Schietse lors du récent conseil communal, allusion ici à l'incendie de cette exploitation agricole.